patoisant

patoisant
an. patwézan (Notre-Dame-Be.214b) / -ê (Albanais.001) / -in (214a), -ta, -e || pâtwèji-nh m. (Lanslevillard), R. Patois.
A) les groupes patoisants :
A1) lé kêrnye <les fruits séchés> (Vallée de Thônes).
A2) lôz épyotu <les mangeurs d'épeautre> (Billième).
A3) la banda à Fanfwé <la bande à François> (Reignier).
A4) la béda à Réné <la porte entrouverte (sur le patois) d'Irénée> (région d'Annecy).
A5) lôz aglyèton <les fruits de la bardane = ceux qui s'accrochent> (Drumettaz- Clarafond).
A6) lou taknè <les tussilages> (Cluses).
A7) la sèran-na <la soirée> (Morzine).
A8) lô pasnalyu <les mangeurs de carottes> (Rumilly).
B) de nombreuses structures promeuvent la culture savoyarde et sa langue :
B1) lô / lou patoisant rbyolon <les pousses qui renaissent> (la fédération des groupes patoisants).
B2) le Centre Culturel de Conflans, dit aussi Groupe de Conflans.
B3) l'Association des Enseignants de Savoyard (AES), rattachée à la FLAREP.
B4) l'Institut de la Langue Savoyarde (ILS), qui s'est fixé comme but, de maintenir la Langue Savoyard à travers des réunions, des expositions, des publications de livres et de revue.
B5) La Société des Auteurs Savoyards (SAS), créée le 7 décembre 1991 à la Rochesur- Foron pour regrouper tous les auteurs de livres sur la Savoie, présidée par Michel GERMAIN, et dont le siège était, selon son annuaire de 1996, publié tous les deux ans, Maison des Sociétés, 172 rue du Paradis, 74800 LA ROCHE SUR FORON.
B6) l'Académie florimontane, créée en 1607 à Annecy sous l'impulsion du président Favre, de François de Sales (saint), d'Honoré d'Urfé et de Vaugelas, puis reconstituée en 1851 grâce à Jules Philippe, et présidée en 1988 par Paul GUICHONNET (DAS.185c16)
B7) l'Académie de Savoie, créée en 1819 par Georges-Marie Raymond, le comte de Mouxy de Loche, le vicaire général Alexis Billiet (futur cardinal), le sénateur de Vignet (beau-frère de Lamartine) et approuvé par Charles-Félix, et dont le secrétaire perpétuel était en 1988 le général René Deblache (DAS.345b-4), puis Louis Terreaux : L'Akadémi patoisant de / d' patoisant Savwé (214 / 001).
B8) la Sté d'Histoire naturelle de Savoie, créée en 1844 sous la présidence de Pantaléon Costa de Beauregard (DAS.213a)
B9) la Sté d'Histoire et d'Archéologie de Maurienne fondée en 1856 par le Docteur Mottard. Le chanoine Adolphe GROS en fut un membre célèbre (voir sigle GRO.).
B10) la Sté savoisienne d'Histoire et d'Archéologie fondée en 1855 par Saillet, François Rabut et Joseph Dessaix (le neveu du général). En 1988, elle comptait 800 membres. Elle publie une revue trimestrielle L'Histoire en Savoie complétée par les Mémoires et documents (DAS.213a12 et 213a43).
B11) l'Académie de la Val-d'Isère, créée en 1865 par Mgr Charbaz, l'abbé Martinet et le comte Greyfié de Bellecombe. Son champ d'activité est la Tarentaise (DAS.378b).
B12) l'Académie salésienne créée en 1878 (DAS.341a).
B13) l'Académie chablaisienne créée en 1886 par Charles Buet et le comte A. de Foras (DAS.118b7).
B14) l'Académie du Faucigny créée en 1938 à Bonneville (DAS.181a-4).
B15) la Sté des Beaux-arts de la Hte-Savoie fondée en 1909 par M. Bègue (DAS.89b).
B16) l'Académie savoyarde des Sciences Médicales fondée en 1937 (DAS.348c). - N.2 : d'autres associations plus locales travaillent également dans le même but :
B17) l'association les Amis du vieux Rumilly et de l'Albanais. Elle publie une revue annuelle.
B18) la Sté des Amis du vieil Annecy, publie la revue Annesci.
B19) la Salévienne, association à but historique.

Dictionnaire Français-Savoyard. 2015.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • patoisant — patoisant, ante [ patwazɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1859; de patois ♦ Qui emploie, parle le patois. Subst. Les patoisants. ● patoisant, patoisante adjectif et nom Qui parle un patois. patoisant, ante adj. et n. Se dit d une personne qui parle patois.… …   Encyclopédie Universelle

  • patoisante — ● patoisant, patoisante adjectif et nom Qui parle un patois …   Encyclopédie Universelle

  • patoiser — patois [ patwa ] n. m. • v. 1285; probablt du rad. patt (cf. patte), exprimant la grossièreté 1 ♦ Parler local, dialecte employé par une population généralement peu nombreuse, souvent rurale, et dont la culture, le niveau de civilisation sont… …   Encyclopédie Universelle

  • Angevine — Anjou Pour les articles homonymes, voir Anjou (homonymie). Le département de Maine et Loire qui correspond à une partie de l’Anjou historique …   Wikipédia en Français

  • Choc des patois — Le choc des patois est le nom donné par les chercheurs en sociolinguistique à la genèse linguistique du français québécois, conçu comme ayant été issu de la fusion de dialectes parisiens, bretons, normands, charentais, angevins et poitevins.… …   Wikipédia en Français

  • Compagnie Dramatique HARMINES — La Compagnie dramatique Harmines est une association loi de 1901 basée sur Harnes dans le Pas de Calais. Elle est la seule compagnie amateur du Pays noir , le bassin minier du Nord Pas de Calais, à avoir passé le siècle. De par sa longévité, elle …   Wikipédia en Français

  • Compagnie Dramatique Harmines — La Compagnie dramatique Harmines est une association loi de 1901 basée sur Harnes dans le Pas de Calais. Elle est la seule compagnie amateur du Pays noir , le bassin minier du Nord Pas de Calais, à avoir passé le siècle. De par sa longévité, elle …   Wikipédia en Français

  • Compagnie dramatique Harmines — La Compagnie dramatique Harmines est une association loi de 1901 basée sur Harnes dans le Pas de Calais. Elle est la seule compagnie amateur du Pays noir , le bassin minier du Nord Pas de Calais, à avoir passé le siècle. De par sa longévité, elle …   Wikipédia en Français

  • Compagnie dramatique harmines — La Compagnie dramatique Harmines est une association loi de 1901 basée sur Harnes dans le Pas de Calais. Elle est la seule compagnie amateur du Pays noir , le bassin minier du Nord Pas de Calais, à avoir passé le siècle. De par sa longévité, elle …   Wikipédia en Français

  • Goguette — Le grelot de Collé et le verre de Panard, reliques emblématiques de la Société du Caveau[1] …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”